Pour quelques Followers de plus …

Pour quelques Followers de plus..

Sousligne

Aujourd’hui, les réseaux sociaux s’imposent comme l’outil indispensable pour la promotion et la communication,aussi bien chez les personnes, que chez les entreprises. Que ce soit via Facebook, Twitter, Linkedin, Google ou autres, les internautes emploient toutes les méthodes pour gagner en légitimité et acquérir d’avantage de notoriété. Si bien que l’e-réputation et les relations publiques 2.0 sont devenues un must pour tous les acteurs du web.

Voila pourquoi, on croise souvent des profils, sur différents réseaux sociaux, avec une audience large mais sans aucune valeur réelle, ces personnes emploient souvent des méthodes floues et douteuses pour acquérir de l’audience.Twitter, est l’un des réseaux où ces pratiques sont les plus communes.

 

Quelles sont donc les techniques les plus utilisées pour augmenter ses Followers, sans passer par une véritable création de contenu ?

Sur Twitter, les utilisateurs échangent en « Tweets », désignent en « Hashtags »,et approuvent en « Retweets », mais le nombre de « Followers », représente souvent l’approbation ultime, voire une preuve d’acceptation de la communauté.

Les Followers désignent tout simplement « le nombre de personne qui te suivent « . Plus on a de Followers sur Twitter,plus on a de chances d »en gagner vu qu »on acquiert une certaine notoriété sur la plateforme et sur le Web.

Dans cette quête du plus grand nombre de Followers, tous les moyens sont bons pour atteindre des chiffres toujours plus grands, en passant souvent à côté des valeurs fondamentales des médias sociaux, à savoir, l’échange, le partage et l’authenticité.

Voici, un récapitulatif des pratiques les plus répandues :

  • Le FollowMe, iFollowBack.

Une technique qui consiste à suivre le maximum de personnes possibles, et de demander par la suite des FollowBack de façon très … EXPLICITE.

  • Le Unfollower.

Une autre méthode contestable, est de suivre constamment des personnes, puis attendre que ces dernières suivent en retour. L’objectif étant de se désabonner juste après. Cette technique est appelée les campagnes Follow/Unfollow.

  • Le Robot.

Une troisième méthode, consiste à créer des robots (bot) chargés de publier des Tweets de façon très régulière en incluant le @Compte-twitter de plusieurs personnes choisis au hasard ou sélectionnés par un #hashtag. Il vaut mieux signaler ce genre de compte en spam à Twitter.

  • Le paresseux.

La dernière technique, consiste à acheter un certain nombre de Followers, en général, de faux comptes, là encore, pour les repérer il suffit d’observer la courbe de Followers sur une durée déterminée, et vous constaterez une montée exponentielle et brusque de la courbe.

Ces utilisateurs oublient qu’un réseau social est avant tout un réseau interactif et un outil pour instaurer un véritable échange entre personnes et organisations. Et que ces techniques ne vous garantissent qu’une e-réputation fictive, avec une audience inexistante et/ou qui ne s’intéresse pas vraiment à votre discours.

De plus, ces pratiques, à la base utilisées pour améliorer sa notoriété sur le web, sont souvent la cause d’une mauvaise réputation, pour avoir justement été malhonnête dans sa quête d’audience, plusieurs organisations et personnalités (politiques entre autres), se sont retrouvées dans cette situation, car il faut toujours garder à l’esprit, qu’internet, n’oublie jamais et ne pardonne jamais.

Et vous, que feriez-vous pour quelques Followers de plus ?

3

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*